Rechercher sur le Site

FO Enseignement écrit au DASEN79 : reprise des cours... sans garanties, c’est non !!
Publié le 27 avril 2020 | snudi79

Monsieur le Directeur Académique,

Contre l’avis du Conseil scientifique qui préconisait l’ouverture des écoles et des établissements scolaires en septembre 2020, le Président de la République et son gouvernement ont annoncé que les établissements scolaires rouvriraient à compter du 11 mai alors que la crise sanitaire dans laquelle nous sommes est loin d’être résolue.
Plusieurs personnels se trouvent dans l’incompréhension face à cette décision et ont légitimement peur de reprendre dans des conditions mettant en péril leur état physique et moral.

Nous ne pouvons imaginer que le chef de service que vous êtes ne puisse pas assurer ses responsabilités en matière de sécurité et santé au travail tel que le définissent à la fois le code du travail dans son article L 41021-1 du code du travail et l’article 2-14 du décret 82-453 modifié.

A deux semaines du 11 mai, les annonces gouvernementales se suivent et se contredisent au gré des déclarations. Alors que M. Blanquer affirmait le 21 avril un retour échelonné dans les écoles, le président de la République parle quant à lui, le 23 avril de « retour dans les écoles sur la base du volontariat des parents ». Aucun cadre n’est fixé pour l’accueil des élèves :

Le dépistage  : quand et comment sera-t-il effectué auprès des élèves et des personnels avant la reprise ?

Les protections : le port du masque sera-t-il obligatoire dans les écoles et établissements scolaires ? Les enseignants auront-ils des masques FFP2 (seuls masques reconnus par le code du travail comme protections individuelles) fournis par l’inspection ? Combien ? Par les mairies ? Par les collèges ou lycées ?
Les enfants doivent-ils porter un masque ? Fournis par qui ?
Qui fournira le gel hydro-alcoolique ? Les élèves doivent-ils l’utiliser ?
Comment faire respecter les gestes barrières auprès des élèves en classe, lors des récréations, dans les transports en commun et lors des temps de restauration ?
Comment et combien de fois par jour désinfecter les locaux et le matériel les jours de classe ?
Comment assurer la non transmission du virus alors que les élèves manipulent et partagent du matériel pédagogique comme les livres, ballons, microscopes, ordinateurs, équipements en atelier ou salles de TP ?

Les équipements scolaires :
Le ministre dit le 21/04/20 sur France info que « les écoles qui n’auraient pas suffisamment de points d’eau ne rouvriraient pas. » Comment est défini le terme « suffisamment » ? Au nombre d’élèves par point d’eau ? Au nombre de points d’eau par m² ?
Comment isoler un élève présentant des symptômes COVID alors que dans beaucoup d’écoles, il n’y a pas de salle supplémentaire et pas de personnel suffisant pour rester seul avec un élève ?

La question se pose aussi pour les collèges, dans lesquels l’infirmière scolaire n’est pas présente à temps plein.
Concernant le temps de pause des élèves dans les lycées et collèges : les élèves seront-ils surveillés ? Combien d’élèves maximum pourront se retrouver dans la cour et comment faire respecter les distances de sécurité ?
Pour les personnels enseignants : comment s’organisera les temps de pause et où, sachant que les salles des professeurs sont déjà trop étroites dans la plupart des collèges et lycées ?
Les internats seront-ils ouverts ? Si non, quel suivi "pédagogique" pour ces élèves ?

Le protocole en cas de suspicion :
Que prévoit le protocole en cas de suspicion COVID pour un élève ou un personnel ? Un dépistage systématique pour tous ? Une fermeture de l’établissement ?
Les personnels bénéficieront-ils d’une visite auprès d’un médecin de prévention ? Lequel ? Dans quels délais puisque dans notre académie il n’y a plus de médecin de prévention. Rappelons que FO demande l’ouverture de 3 postes de médecin de prévention pour le département des Deux-Sèvres ?

Les personnels à risques :
Lors de l’audience avec la FNEC, le ministre dit que « les personnels à risques ne retourneraient pas dans les établissements en mai et juin. »
A-t-on défini qui sont les personnels à risques ?
Qui décide de définir une personne comme étant à risques puisqu’il n’y a plus de médecin de prévention dans notre département ?
Les personnels qui sont asthmatiques, immunodéprimés, en surpoids, âgés, … sont-ils obligés de retourner dans les écoles ?
Les personnels qui ont des enfants ou un conjoint à risques, qui sont personnes aidantes, sont-ils obligés de retourner dans les écoles ou dans les établissements scolaires ?

Le retour à l’école progressif, par niveaux et/ou volontaire :
Les personnels qui doivent garder leurs enfants (familles monoparentales ou conjoint au travail) sont-ils en ASA ?
L’obligation scolaire n’est-elle plus effective ?
Les familles pourraient inscrire leurs enfants « à la carte » : une, deux, trois ou quatre jours par semaine au gré de leur emploi du temps ?
Les enseignants devraient-ils assurer double-classe virtuelle et présentielle ?

Les oraux de l’EAF en classe de première :
Les enseignants de lettres en lycée, ont reçu des préconisations de la part des IPR qui leur demandent de préparer les élèves de première à l’oral de l’EAF dès le 11 mai : dans quelles conditions se feront ces préparations et entraînements ?
Les élèves et les personnels auront-ils un masque ? Les personnels examinateurs devront-ils demander aux candidats de quitter leur masque pour vérifier leur identité ? Candidats et personnels seront-ils testés et à quelle fréquence ? Comment va être garantie la sécurité des élèves et des personnels lors des oraux de l’EAF ? Quelle sera la procédure pour un candidat qui présenterait des symptômes ? Combien de candidats seront convoqués par jour ? Sur combien de semaines ? Au cours du temps d’attente, comment garantir les distances de sécurité dans des couloirs souvent étroits ? Le port des gants sera-t-il obligatoire pour que les personnels puissent vérifier les convocations et pièces d’identité des candidats ?
Que se passera-t-il si un certain nombre d’élèves ne "veulent" pas venir passer leur oral (quelles sont les limites du "volontariat" ?) Sanction, repassage en septembre ? Quelle équité ?

Pour l’instant, les personnels de direction et administratifs, les AED ou AESH, les personnels enseignants et non enseignants n’ont reçu ni masque ni solution hydroalcoolique de l’employeur Ministère de l’Éducation Nationale. Les conditions pour garantir leur sécurité ne sont donc absolument pas réunies.

Nous vous demandons d’apporter des précisions et des réponses urgentes aux questions que nous avons formulées.
En l’absence de réponse aux questions posées, nous avons un motif raisonnable de penser que la santé et la vie de nos collègues sont menacées par des décisions de reprise le 11 mai.
En l’absence de réponse et compte tenu de l’urgence sanitaire ainsi que de la dégradation de la situation, les syndicats de la FNEC FP FO 79 prendront leurs responsabilités et appelleront l’ensemble des personnels à se préserver et à préserver leurs proches en exerçant si besoin leur droit de retrait.

LIRE LE COURRIER CI-CONTRE + Liste des questions que suscite la reprise des cours le 11 mai 2020

cale




Documents Liés
Courrier_dasen-questions_avant_la_reprise-27avr2020
PDF - 94.8 ko
Liste des questions que suscite la reprise des cours le 11 mai 2020
PDF - 106.8 ko
Syndiquez-vous
Bulletin d’adhésion 2020

C’est le premier des droits, celui qui permet de défendre tous les autres !

Toutes les informations sur l’adhésion


SPIP 3.1.6 [23598] habillé par le Snudi Fo