Rechercher sur le Site

Directeurs, adjoints, AESH… Nous sommes tous concernés par le projet de loi Rilhac...il doit être abandonné !
Publié le 10 mai 2021 | snudi79

C’est un fait : d’année en année, et encore plus avec la crise sanitaire et ses multiples protocoles, les conditions de travail des directeurs d’écoles deviennent intenables !

La réponse de l’État se caractérise par le projet de loi Rilhac créant la fonction de directrice ou de directeur d’école voté à l’Assemblée Nationale en 1ère lecture le 24 juin 2020, puis au Sénat le 10 mars 2021.

Est-il de nature à améliorer les choses ? C’est tout le contraire !

Jugez vous-même en lisant le document ci-contre  :
- Une responsabilité accrue
- Des tâches supplémentaires le transformant en supérieur hiérarchique
- Un bouleversement du fonctionnement de l’école publique soumis aux élus locaux !

LIRE L’ANALYSE CI-CONTRE

Et maintenant, que faire ?
Prenons position dans nos écoles pour l’abandon de ce projet !
Les dispositions du projet de loi Rilhac ne répondent par ailleurs à aucune des revendications des directeurs d’école en termes d’augmentation des quotités de décharge, d’amélioration indiciaire significative de mise en place d’une aide administrative statutaire !

Personne, ni les directeurs, ni les adjoints, ni les AESH n’a intérêt à ce que le projet de loi Rilhac ne soit voté.

Le SNUDI-FO en demande l’abandon, avec l’intersyndicale SNUipp-FSU, CGT Educ’action, SUD Education.
Il invite les personnels à exprimer cette exigence sous toutes les formes possibles (motions, courriers…). Le SNUDI-FO continue à proposer aux autres organisations syndicales une initiative nationale pour le retrait du projet de loi Rilhac.

LIRE L’ANALYSE CI-CONTRE

cale




Documents Liés
Analyse SNUDI-FO_ Projet de loi DIRECTION D’ECOLE
PDF - 1.2 Mo
Syndiquez-vous
Barème cotisations SNUDI-FO79-2021

C’est le premier des droits, celui qui permet de défendre tous les autres !

Toutes les informations sur l’adhésion


SPIP 3.1.6 [23598] habillé par le Snudi Fo